Ma démarche

Peindre n’est pas un raisonnement de l’esprit ou de l’intellect. C’est un geste que l’on porte en soi… Je peins et dessine depuis toujours, des croquis aux esquisses que l’on peut griffonner au téléphone à la plus grande toile, de l’enfant qui disparaît au coin de la rue à l’événement qui bouleverse une région de la planète, de la plus petite bestiole à l’univers…Je peins mon propre tiraillement entre le rêve et la réalité. Je peins des perceptions, des impressions de la vie.

 

Ce qui m’importe avant tout, c’est la spontanéité, la couleur, la projection de ma vision du monde et non pour autant un autoportrait. La couleur, c’est l’accent de vie, une brûlure, surtout si on reconnaît qu’elle exprime d’abord l’émotion.

 

Je ne peins pas ce que je vois mais ce qui est en moi.

Je peins toujours pour l’amour de créer la forme, la couleur, la lumière. Je n’aime pas peindre pour répéter...

 

Nadia Zouari